Explorer les controverses par le débat ! Forccast au menu du stage d’intégration des étudiants de Sciences Po

Sciences Po organise tous les ans un stage pour tous les étudiants qui intègrent la première année du Collège universitaire. Depuis plusieurs années, Forccast propose un module consacré à la prise de parole et au débat sur les controverses au sein de ce stage qui dure toute une semaine.

Le stage d’intégration des nouveaux étudiants du Collège universitaire de Sciences Po constitue tous les ans un temps fort de la rentrée pour Forccast : il s’agit en effet d’accueillir et de former plus de 600 étudiants à la prise de parole en public et mettant en lien les deux activités pédagogiques essentielles du programme : l’analyse des controverses et le débat.

eolien anim

En effet, depuis le stage d’intégration de 2014, Forccast propose que l’initiation à la prise de parole porte sur une diversité de sujets à propos desquels il existe des controverses, mais aussi que les débats se tiennent au sein d’arènes diversifiées qui peuvent être spécifiques aux enjeux abordés.

Cette année, trois dossiers avaient été constitués pour offrir trois sujets de débat : l’égalité femmes-hommes, le barrage de Sivens et les éoliennes en mer en France. Grâce à une collaboration avec les services de la bibliothèque de Sciences Po, des ressources sur l’art oratoire et les trois sujets de débat ont été mises à la disposition des élèves.

se_preparer

Le module proposé par Forccast s’est déroulé en deux temps : au cours des premiers jours, 36 groupes de 17 étudiants ont reçu 8 heures de formations à la prise de parole ; le dernier jour, 6 débats de 2 heures ont été organisés dans les grands amphis de Sciences Po, par groupe de 100 : certains de ces débats ont simulé des réunions d’enquête publique telles qu’elles ont eu lieu à propos du barrage de Sivens, d’autres projetaient les participants dans les réunions du débat public du projet de parc éolien en mer de Courseulles-sur-mer, pendant que d’autres enfin débattaient sur les manières de faire progresser l’égalité femmes – hommes dans la sphère privée, la vie professionnelle et la vie politique.

En incarnant les rôles de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, de France Nature Environnement, d’EDF, de la Ligue pour la protection des oiseaux ou encore de conseillers au cabinet de la Ministre en charge des droits des femmes, les étudiants ont pu apprendre la complexité des enjeux dans des formats d’échange innovants. Ils se sont tous investis de manière remarquable dans des débats qui furent riches et engagés.

egalite f h

Forccast a pour cela mobilisé 21 formateurs qui ont commencé par préparer les trois thèmes de débat sélectionnés, avant d’animer des classes dispensées tout au long de la dernière semaine du mois d’août.

Pour la première fois cette année, l’équipe Forccast a pu présenter en amont des débats les grands principes de l’analyse des controverses, les objectifs du module sur la prise de parole et le débat, ainsi que les éléments clés des trois dossiers au cours d’une séance de deux heures devant l’ensemble de la nouvelle promotion des étudiants du Collège du Campus de Paris. Cette séance a été conclue par une intervention de Bruno Latour.

Pour la première fois cette année également, il faut noter que ce module a été proposé à des étudiants du programme Europe – Afrique de Sciences Po, localisé sur le campus de Reims.

Ce stage a permis de lancer une nouvelle année de travaux sous les meilleurs auspices, ainsi que de sensibiliser à l’analyse des controverses et au débat tous les étudiants qui ont rejoint le Collège universitaire de Sciences Po !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *