Sociologie populaire des controverses à Sevran

Les ateliers de sociologie populaire des controverses mettent en partage des outils d’enquête pour mieux comprendre les transformations du monde contemporain. Durant un après-midi, cet atelier propose un travail d’enquête en groupe sur les transformations du paysage végétal de Sevran, liées aux évolutions urbaines du territoire.

Il invite les habitant.e.s à découvrir deux plantes « invasives » locales à partir de documents variés et d’une promenade commentée sur la friche Kodak, un ancien site industriel en reconversion. Une restitution de l’enquête est ensuite présentée durant les Rencontres de l’écologie du Théâtre de la Poudrerie, avec la complicité du collectif GONGLE.

friche kodak nature 2050

La friche Kodak à Sevran

 Malgré la grande diversité de la flore d’Île-de-France, on observe un déclin global et un changement de la composition des populations de plantes. Si la destruction, la dégradation et la simplification des habitats sont identifiées comme les principales menaces, le réchauffement climatique et les échanges commerciaux avec d’autres régions du monde sont également des causes importantes des changements en cours. Cet atelier s’intéresse aux mutations récentes de la flore francilienne dans un contexte de métropolisation et en particulier à la controverse concernant les plantes dites « invasives » dont il déplie les dimensions écologiques, sociales, politiques et lexicales. Appelées aussi « espèces exotiques envahissantes », elles ont été introduites par les humains en dehors de leur aire de répartition naturelle, volontairement ou accidentellement, et leur propagation peut avoir des impacts négatifs sur les milieux écologiques. 

 Le groupe de chercheur.se.s du programme Forccast invite à se plonger dans l’histoire de la friche Kodak à Sevran, qui accueillit durant 70 ans des activités de développement photographique et cinématographique laissant d’importantes pollutions dans le sol et les eaux souterraines. À sa fermeture, des opérations de dépollution ont excavé environ 100 000 tonnes de terres. Cet ancien site industriel suit un processus de « renaturation » et la friche héberge maintenant de nombreuses espèces végétales et animales. Il accueille notamment le buddleia, une plante originaire de Chine, appelée aussi « arbre à papillons », que l’on retrouve sur les friches urbaines, et la renouée du Japon, connue pour se développer sur des sols pollués aux métaux lourds.

Le buddleia ou arbre à papillons

Le buddleia ou « arbre à papillons »

La renouée du Japon

La renouée du Japon

 L’étude en groupe de la controverse sur les plantes invasives invite à mieux saisir les enjeux de la transformations écologiques de nos milieux de vie, sous l’effet combiné de la mondialisation des échanges et du réchauffement climatique, et à se questionner sur la place et l’importance à accorder aux espaces naturels.

Informations pratiques

Atelier à partir de 16 ans – pouvant accueillir 10 personnes maximum

Gratuit sur réservation au 01 41 52 45 30 / cfortin@theatredelapoudrerie.fr 

Atelier : dimanche 27 septembre 2020 de 14h30 à 18h

Service culturel de la ville de Sevran, 6 avenue Robert Ballanger 93270 Sevran

Restitution : samedi 3 octobre 2020 de 14h à 18h

Salle des fêtes de Sevran – 9 Rue Gabriel Péri 93270 Sevran – https://gongle.fr/https://www.theatredelapoudrerie.fr

L’événement pourra être adapté en fonction de la situation sanitaire et des gestes barrières recommandés au mois d’octobre.

Consulter le flyer de la saison automne 2020

Crédit : Ariane Seibert

Crédit : Ariane Seibert


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search