Appréhender la controverse sur les plantes invasives

À l’invitation de la Semeuse, Forccast organisait le 19 septembre 2020 un atelier de sociologie populaire des controverses aux Laboratoires d’Aubervilliers : deux podcasts sont à écouter sur la webradio R22 Tout-monde pour revivre ce moment.

Depuis 2019 les ateliers de sociologie populaire des controverses, invitent des publics non-universitaires à s’initier aux méthodes d’enquête en sciences sociales pour mieux comprendre les controverses contemporaines. En partenariat avec la Semeuse, Forccast s’est intéressé aux mutations récentes de la flore francilienne, en particulier au débat concernant les plantes dites « invasives » – des espèces introduites par les humains en dehors de leur aire de répartition naturelle et dont la propagation peut avoir des impacts négatifs.  L’atelier a pris la forme d’une discussion collective aux Laboratoires d’Aubervilliers, suivie d’une balade dans le quartier des Quatre-Chemins pour mieux saisir les dimensions écologiques, sociales, politiques et lexicales liées à deux « espèces exotiques envahissantes » présentes localement : la datura et l’ailante.

Labo d'Auberviliers et R22

Si deux heures ne sont pas suffisantes pour intégrer pleinement des méthodes de recherche, le groupe d’une vingtaine de personnes était invité à décentrer son point de vue pour déconstruire les a priori manichéistes qui entourent cette controverse.

L’atelier a été enregistré et a donné lieu à deux podcasts disponibles sur la webradio R22 Tout-monde :

Atelier animé par Luigi Cerri, Ariane Leblanc, Germain Meulemans et Clémence Seurat.

Enregistrement et montage sonores : Sarah Taurinya.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search