La simulation Europe Climat organisée avec l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sciences Po

Du 9 au 14 février 2015, les étudiants du Master 1 Affaires Européennes de Sciences Po et ceux du Master 1 Études Européennes de Paris 3 – Université Sorbonne Nouvelle ont participé à une simulation de sommet européen sur les questions énergétiques, comme un avant-goût des négociations de la COP 21 qui se tiendra à Paris en novembre prochain.

Cette année, deux innovations ont été introduites : l’utilisation du MOOC de Bruno Latour sur les humanités scientifiques comme outil de prise de connaissances et l’écriture d’un journal de bord en ligne, avant, pendant et après la simulation. Autre élément ayant créé la surprise, chaque délégation avait l’obligation de créer une page Twitter et Facebook et d’utiliser les réseaux sociaux pour communiquer sur ses positions. La plupart des participants ont joué le jeu, comme le prouve la page Facebook dédiée aux simulations sur le Conseil Européen.

En amont de la journée de simulation, une partie des étudiants a pu assister à plusieurs cours donnés par Adrien Fauve sur le système politique de l’Union Européenne. Une conférence d’experts des politiques énergétiques et climatiques a ensuite été organisée pour l’ensemble des participants

De manière exceptionnelle, toutes les délégations ont été conviées à un cocktail diplomatique à l’ambassade de la Lettonie deux jours avant le jour J. La Lettonie assurant la présidence du Conseil européen de janvier à juin 2015, cette soirée a été l’occasion de questionner Madame l’Ambassadeur sur les réalités d’un tel rôle et de mieux connaître les politiques lettones. Les étudiants, très inspirés dans leur rôle de délégation, en ont profité pour nouer de premières ententes entre eux, afin de peaufiner le position paper (fiche de rôle) qui leur était demandé.

La simulation du conseil s’est tenue tout au long de la journée du samedi, de 9h à 19h. Les étudiants en charge du rôle de la présidence du Conseil européen avaient minutieusement préparé un ordre du jour traitant des émissions de gaz à effet de serre, de l’extraction du gaz de schiste, de la protection des milieux naturels et de toutes les problématiques énergétiques sur le territoire européen. Chaque point a été abordé lors des séances plénières, mais les négociations les plus ardues se sont tenues de manière informelle, dans le secret des couloirs de Sciences Po et au gré des pauses accordées par la présidence.

Ci-dessous, voici la vidéo réalisée tout au long des différents moments clefs de la simulation et où la parole est donnée aux principaux protagonistes de ce type de dispositif pédagogique : les étudiants.

 

Un grand bravo aux organisateurs et aux professionnels intervenants, et merci aux étudiants de s’être prêtés au jeu difficile des relations internationales !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *